• Un peu d'histoire

    A quelques heures de la diffusion du 350e épisode, revenons sur la genèse de Grey’s Anatomy et aussi sur la situation d’ABC ces dernières années

    Au printemps 2004, ABC est au fond du trou. Ses nouvelles séries sont toutes des échecs et ses seuls succès viennent d’émissions telles que Monday Night Football, The Bachelor et Extreme Makeover. Le président de l’époque, Lloyd Braun, décide alors d’initier une nouvelle stratégie qui consiste à miser sur des séries dramatiques ambitieuses plutôt que de continuer à produire des émissions de télé-réalité ou des séries policières classiques. Il commande donc les pilotes de Lost, Desperate Housewives, Boston Legal, Grey’s Anatomy et Extreme Makeover Home Edition. Ces projets entrainent des dépenses faramineuses qui font peur à Disney et plusieurs patrons de la chaine, lesquels décident de licencier Lloyd Braun. Son remplaçant, Stephen McPherson, décide pourtant de poursuivre ce qu’il avait commencé.  

    Le mercredi 22 septembre 2004, ABC diffuse le pilote de Lost qui rassemble 18,7 millions de téléspectateurs, un score phénoménal et inespéré pour la chaine qui n’avait pas connu un tel succès avec une série dramatique depuis 10 ans. Rebelote le dimanche 3 octobre 2004 avec le premier épisode de Desperate Housewives qui conquiert 21,6 millions d’Américains. La série Boston Legal, qui est diffusée juste après, rassemble 13,1 millions de téléspectateurs. Devant un tel succès, ABC bouleverse sa grille de programmes en déplaçant la série Alias, qui occupait initialement la tranche horaire 21-22h du dimanche, au mercredi 21h, après Lost.

    Le dimanche 27 mars 2005 à 22h00, pour pallier l’absence de Boston Legal qui fait une pause, ABC lance une nouvelle série médicale intitulée Grey’s Anatomy, présentée comme un nouveau Urgences. Le succès est immédiat avec 16,3 millions de téléspectateurs et une audience crescendo qui ira jusqu’à 22,2 millions pour le neuvième épisode fin mai (juste avant, le final de la saison 1 de Desperate Housewives a captivé plus de 30 millions d’Américains).

    Face à un tel raz-de-marée, la chaine décide de prolonger la pause de Boston Legal jusqu’à la saison suivante (les épisodes de la saison 1 qui n’ont pas été diffusés seront intégrés dans la saison 2). Même décision pour Grey’s Anatomy dont ABC ne diffusera que 9 des 13 épisodes produits pour la saison 1, faisant basculer le reste dans une saison 2 de 27 épisodes.

    En moins de 10 mois, ABC a donc lancé Lost, Desperate Housewives, Grey’s Anatomy, Extreme Makeover Home Edition et Dancing With The Stars, cinq nouveaux programmes à plus de 20 millions de téléspectateurs qui vont désormais constituer le cœur de la grille des programmes de la chaîne et porter celle-ci au zénith durant les années à venir.

    Par la suite, les nouveautés seront loin de rencontrer le même succès. En effet, toutes les séries lancées à l’automne 2005 seront annulées après quelques épisodes ou au terme de la saison 1. Le triomphe des saisons 2 de Lost, Desperate Housewives et Grey’s Anatomy est l’arbre qui cache la forêt, même si les premières critiques négatives se font déjà entendre en ce qui concerne Lost et Desperate Housewives.

    Devant le fiasco des nouvelles séries lancées lors de la saison 2005-2006, ABC prend une décision importante. Le duo Desperate Housewives/Grey’s Anatomy qui cartonne le dimanche soir entre 21h00 et 23h00, avec près de 25 millions de téléspectateurs en moyenne pour les deux séries, est séparé : Grey’s Anatomy est envoyé dans la case maudite du jeudi 21h00 pour le lancement de sa saison 3. A l’époque, cette décision choque tous les spécialistes médias. Cette tranche horaire est en effet réputée comme impossible face aux 30 millions de téléspectateurs des Experts diffusés sur CBS. Être diffusé le jeudi à cette heure-là, c’est pratiquement l’assurance d’une mort certaine.

    Cependant, ABC maintient sa décision, estimant qu’il est grand temps de reprendre en main la soirée du jeudi. Le 21 septembre 2006 est la date de la première confrontation entre CSI Les Experts et Grey’s Anatomy. Alors que bon nombre de spécialistes prédisaient une sérieuse chute d’audience pour la série médicale, il n’en est rien. Ce soir-là, 25,4 millions d’Américains sont branchés sur ABC et 22,6 millions sur CBS. C’est une victoire historique pour ABC. Les deux séries seront ensuite régulièrement au coude à coude avec entre 20 et 22 millions de téléspectateurs. Grey’s Anatomy explose en février 2007 avec le triple épisode du ferry qui culmine à 27,4 millions de téléspectateurs, ce qui reste la meilleure audience historique de la série en dehors de celle réalisée lors du Superbowl (38,1 millions de téléspectateurs, le dimanche 5 février 2006).

    La séparation des deux séries avait un autre but : fournir une puissante locomotive à deux nouvelles séries dramatiques, Brothers & Sisters et Six Degrees. Diffusée le dimanche soir, derrière Lost, la première conservera un public de 10 à 12 millions de fidèles pendant les trois premières saisons et restera à l’antenne le dimanche soir pendant cinq ans.

    La soirée du jeudi sera beaucoup plus mouvementée avec un nombre incalculable d’échecs incalculable. Pour entourer Grey’s Anatomy, ABC présente deux nouveautés : Ugly Betty à 20h00 et Six Degrees à 22h00. Ugly Betty débute en fanfare avec 16,3 millions de téléspectateurs mais le phénomène retombe assez vite et les derniers épisodes de la saison 1 descendent sous la barre des 10 millions. La série finira par être déplacée au vendredi pour sa quatrième et dernière saison. Quant à Six Degrees, elle est annulée après 6 épisodes. C’est la première d’une longue liste de séries réalisant des audiences insatisfaisantes après Grey’s Anatomy : par exemple, Men In Trees et October Road (annulées à la fin de la saison 2), ou encore The Nine (annulée après 7 épisodes).

    A l’automne 2007, ABC fait sa rentrée avec quelques nouvelles séries, parmi lesquelles Big Shots, diffusée le jeudi derrière Grey’s Anatomy. Avec moins de 8 millions de téléspectateurs, c’est un flop et la série est annulée au bout de 11 épisodes. Mais la soirée événement de la chaine, c’est le mercredi avec le lancement de trois nouvelles séries dramatiques : Pushing Daisies, Private Practice et Dirty Sexy Money. Grâce à son statut de spin-off de Grey’s Anatomy, Private Practice parvient à susciter l’intérêt du public avec 11 à 12 millions de téléspectateurs, même si on est loin des chiffres de la grande sœur. Les deux autres séries éveillent l’intérêt du public mais leurs chiffres d’audience baissent très rapidement.

    Le lundi 5 novembre 2007, les scénaristes qui exigeaient leur part sur la vente des DVD, se mettent en grève. Plus aucune ligne de scénario n’est écrite. La grève durera trois mois et s’achèvera par la victoire des scénaristes en février 2008. Elle a eu des conséquences dramatiques pour les chaines de télévision. A partir de janvier, les stocks d’épisodes produits diminuent et les rediffusions pullulent, tout comme les émissions de divertissement et de télé-réalité, sans parler du fait que le développement des nouvelles séries pour l’automne 2008 est mis à l’arrêt.

    A l’issue de la grève, ABC se demande quel sort réserver à Pushing Daisies, Private Practice et Dirty Sexy Money ? Faut-il les faire revenir seulement pour 4 ou 5 épisodes en avril et mai ou plutôt les annuler ? Finalement, la chaine décide de leur redonner une seconde chance à la rentrée 2008. En décembre, avec moins de six millions de téléspectateurs, Pushing Daisies et Dirty Sexy Money passent à la trappe. Private Practice, qui stagne autour des 8 millions, est sauvée et déplacée au jeudi après Grey’s Anatomy. Elle aura un parcours respectable pendant six saisons.

    La saison 2008-2009 est un désastre pour la chaine. Toutes les nouveautés sont annulées après quelques épisodes. Seule Castle, lancée en mars 2009, réussira à tirer son épingle du jeu. Elle sera diffusée pendant 8 saisons.

    Face à l’échec répété des séries dramatiques, ABC décide, pour sa rentrée 2009, de miser sur un genre tombé en désuétude : la sitcom. Le mercredi 23 septembre 2009, la nouvelle comédie Modern Family est lancée, suivie par Cougar Town. Le succès est immédiat avec 12.6 millions de téléspectateurs pour la première et 11.3 millions pour la seconde. Une semaine plus tard, deux nouvelles comédies, Hank et The Middle réunissent près de 9 millions de téléspectateurs. C’est un succès pour ABC : sur les quatre comédies, seule Hank se révélera être un échec et sera supprimée après cinq épisodes. Quant à Modern Family, son succès critique et publique ne se démentira pas. La série sera régulièrement récompensée aux Golden Globes et Emmy Awards. Elle deviendra la série n°1 des Etats-Unis sur les 18-49 ans lors de sa troisième saison, devançant d’une courte tête les deux succès de CBS, Two And A Half Men et The Big Bang Theory.

    Si le lancement des nouvelles comédies est un succès, c’est à nouveau une catastrophe côté séries dramatiques. Le véritable enjeu d’ABC, c’est la soirée du jeudi. Pour remplacer Uggly Betty, ABC mise sur la série FlashForward, qui débute sur les chapeaux de roue avec 12.5 millions de téléspectateurs. Cependant, au terme de la première saison, ils sont moins de cinq millions. La série est annulée et devient la première d’une très longue liste d’échecs dans la case horaire avant Grey’s Anatomy : My Generation (2 épisodes-2010), Charlie’s Angels (7 épisodes-2011), Missing (10 épisodes-2012), Last Resort (13 épisodes-2012), Zero Hour (3 épisodes-2013) et Once Upon A Time In Wonderland (13 épisodes-2013)…

    2010 marque la fin de l’ère glorieuse de la chaine. Le dimanche 23 mai 2010, le dernier épisode de Lost est diffusé. Intitulé The End, il rassemble 13,6 millions de fans. C’est la fin de l’époque où le trio Lost, Desperate Housewives, Grey’s Anatomy dominait le prime time américain. Ainsi, de 2007 à 2010 (c’est-à-dire jusqu’à leur sixième saison), ces trois séries ont toujours été dans le TOP 5 des séries dramatiques les plus regardées par les 18-49 ans (toutes chaines confondues).

    La fin de Lost marque le début du déclin progressif d’ABC qui a énormément de mal à trouver de nouveaux succès capables de succéder à ses séries historiques. Deux ans plus tard, en mai 2012, c’est au tour de Desperate Housewives de faire ses adieux. Le public avait abandonné la série depuis deux saisons. Elle est ainsi passée de la 6e place au classement de la saison 2009 / 2010 sur les 18-49 ans (toutes séries confondues), à la 11e place la saison suivante et à la 21e place pour son ultime saison. Heureusement pour ABC, Grey’s Anatomy continue de rester dans le TOP 10.

    La rentrée 2010 est à nouveau une catastrophe pour la chaine. Toutes les nouveautés lancées sont des échecs. A titre d’exemples : la comédie No Ordinary Family et la série policière Detroit 187, annulées au terme de leur première saison ; la série judiciaire The Whole Truth, supprimée après 6 épisodes et My Generation, retirée après 2 épisodes. Last Man Standing sera la seule exception. La série est lancée en octobre 2011 avec 13.19 millions de téléspectateurs. Toutefois, l’audience va rapidement se tasser pour finir sous les 7 millions à la fin de la saison 1. La série sera transférée du mardi au vendredi soir pour les saisons suivantes.

    En juillet 2010, alors que les nouveautés préparées pour la prochaine saison suscitent très peu d’enthousiasme, le président d’ABC, Stephen McPherson, accusé de harcèlement sexuel, donne sa démission. Il laisse à son successeur, Paul Lee, une série de projets dont aucun ne connaitra une deuxième saison, notamment Off the Map, une production Shondaland. En fait le bilan de McPherson est pitoyable : sur les 37 séries dramatiques qu’il a commandées, 32 ont été annulées au cours de la première ou deuxième saison. Seules quatre séries ont eu un parcours correct : Brothers & Sisters, Ugly Betty, Private Practice et Castle.

    Le jeudi 5 avril 2011, ABC lance assez discrètement Scandal. La série, produite par Shonda Rhimes et portée par Kerry Washington., est diffusée après Grey’s Anatomy. Le succès n’est pas vraiment au rendez-vous, puisque les Américains ne sont que 7.3 millions lors du lancement. Mais les sept épisodes de la première saison ayant réalisé une audience stable, ABC décide de commander une saison 2. Grâce à des rebondissements abracadabrantesques et à une campagne sur les réseaux sociaux, les audiences décollent à partir du milieu de la saison 2 pour progressivement devenir un succès.

    Lors de la saison 2011 / 2012, ABC se retrouve avec trois valeurs sûres dans les séries dramatiques : Once Upon A Time, Revenge et Scandal, même si on est très loin du phénomène Lost, Desperate Housewives et Grey’s Anatomy de la saison 2004 / 2005. Cependant, Once Upon A Time et Revenge perdent progressivement leur public. Avec la fin de Desperate Housewives en mai 2012, Grey’s Anatomy reste la seule série historique encore en forme.

    Au cours des deux saisons suivantes (2012 / 2013 et 2013 / 2014), la chaine connaîtra de nouveau de nombreux échecs Elle devra se contenter de reconduire des programmes aux audiences modestes, faute de mieux

    La situation ne va pas s’arranger avec l’avènement des plateformes de streaming, principalement Netflix qui va modifier profondément les habitudes des téléspectateurs. Face à une offre qui explose, ces derniers ne savent plus où donner de la tête. Séduits par des créations originales plus audacieuses, ils désertent les programmes traditionnels. Les chaînes les plus touchées sont ABC, CBS, NBC et FOX. Il a été démontré que la consultation de CBS était 42% inférieure dans les foyers abonnés à Netflix. ABC et NBC ont diminué respectivement de 32 et 27%.

    Au fil des années, Grey’s Anatomy, qui a vu partir la plupart de ses acteurs originaux, ainsi que des scénaristes et producteurs historiques, a vu s’éroder ses chiffres d’audience, jusqu’à passer sous la barre des 7 millions de téléspectateurs durant les deux dernières saisons. Cependant, la diffusion de la série sur Netflix va lui amener un tout nouveau public, beaucoup plus jeune, qui lui assure sans doute encore quelques belles années à venir. source


  • Commentaires

    1
    Elise
    Vendredi 15 Novembre 2019 à 10:10

    merci pour cet article ! intéressant

      • Vendredi 15 Novembre 2019 à 17:01

        Merci smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :