• Episode 15.12 : Girlfriend in a Coma

    Titre français : A la recherche du temps perdu

    Scénariste : Kiley Donovan

    Réalisateur : Debbie Allen

    Diffusion Etats-Unis : 7 février 2019 sur ABC

    Diffusion France : 17 avril 2019 sur TF1

    Référence titre : chanson interprétée par The Smiths

     

    Synopsis : Une patiente donne à Meredith des éclaircissements sur sa situation amoureuse pendant les fêtes. La tension dans le mariage de Bailey et Ben s’aggrave. Dans le même temps, Betty lâche une bombe sur Owen et Amelia.

     

    Voix off : Le temps est une chose étrange. Lorsque vous attendez que quelque chose de bien se produise, vous pouvez avoir l’impression que le temps s’allonge. Mais quand vous voulez que le temps ralentisse, il passe en un clin d'œil. Ce qui est étrange, c’est que le temps n'est pas réel. C'est un concept imaginé par un scientifique basé sur le mouvement imparfait de la Terre autour du Soleil. Alors, pourquoi accordons-nous autant d’importance à ce qui n’est qu’une théorie ? Parce que c'est tout ce que nous avons. Il n'y a jamais assez de temps. Le travail. Les enfants. La vie. La mort. Quelque chose raccourcit toujours notre temps. Alors, le plus sûr, c’est de tirer le meilleur parti du temps dont on dispose. Ou de rattraper le temps perdu. Mais parfois, si on a vraiment de la chance, le temps s’arrête.


  • Commentaires

    1
    Vally
    Vendredi 8 Février à 14:15

    Meredith embrasse Deluca à la fin de l'épisode, GA, c'est mort pour moi, ciao !

      • Loubia
        Vendredi 8 Février à 20:51
        Ils ne faisaient que de se tourner autour depuis le début de la saison ? Je ne regarde plus mais je pensais pas qu'ils avaient fait traîner la chose aussi longtemps...
      • Vally
        Mercredi 13 Février à 18:28

        Oui, Meredith hésitait entre les deux types mais là on dirait qu'elle a choisi. Je suis deg, je n'ai jamais vu une aussi mauvaise histoire dans GA, à part peut-être le ghost sex. Pour moi, c'est fini, et j'ai vu sur Twitter et Facebook que je n'étais pas le seule. Ca me console un peu

    2
    Kate
    Samedi 9 Février à 22:02
    Épisode magnifique qui vous donne les larmes aux yeux. Grey's à encore des histoires à raconter et de façon génial.
    3
    Héloise
    Mercredi 13 Février à 18:16

    Même si c’était prévisible, le choc est rude quand on passe de l’épisode de la semaine d’avant à celui-ci. Quel ennui ! Et aussi beaucoup de choses qui m’ont dérangée, même si dans certains cas, ce n’était que des détails.

    En vrac

    -le bébé de Teddy est une fille : bien entendu ! Les héroïnes de GA n’ont que des filles (à l’exception du fils de MerDer, un moment d’égarement sans doute). Quant au fils adoptif d’Owen, il ne va sans doute pas tarder à disparaitre. Je regrette que les scénaristes adoptent le comportement quasi pathologique anti homme de Shonda Rhimes. Où est la fameuse égalité qu’ils prônent tant ?  

    -A-t-on déjà vu une seule dispute entre Amelia et Owen qui ne se termine pas par une menace d’Amelia de repartir chez Meredith ? Comportement terriblement adulte ! Quel âge ont donc les scénaristes ?

    -Teddy et Koracick, on l’avait vu venir de loin. Je l’ai sûrement déjà dit mais je suis toujours épatée par la contradiction qui existe entre ce que Krista Vernoff dit sur les femmes et ce qu’elle met dans les histoires. Elle nous serine sans cesse que les femmes n’ont pas besoin d’un homme pour être heureuses, et pourtant il n’y a pas une seule de ses héroïnes qui n’est pas en couple. Et en plus, à quelle vitesse elles se recasent ! Entre le moment où Teddy a débarqué à Seattle pour annoncer sa grossesse et le moment où elle embrasse Koracick, combien de temps s’est passé ? A peine quelques mois, pendant lesquels elle a continué d’aimer Owen et d’espérer qu’il quitterait Amelia pour elle. Il n’y a pas si longtemps qu’elle pleurait dans la salle d’opération parce qu’Owen avait choisi de rester avec Amelia, et pourtant elle s’intéresse déjà à un autre homme, alors que très franchement, elle a d’autres choses auxquelles penser, me semble-t-il, avec ce bébé qui va arriver. Ce qui m’agace le plus dans tout ça, c’est que Shondaland se présente comme un étendard du féminisme et de l’indépendance des femmes mais que dans Grey’s Anatomy tout particulièrement, ils nous donnent une représentation assez traditionnelle des femmes, dans le but très certainement de plaire à un public large. Je regrette qu’ils ne cherchent pas à montrer aussi des femmes qui font le choix d’être célibataire, par exemple  

    -Meredith et son triangle amoureux, dans lequel il n’y a pas d’amour, comme elle l’a confié à Jo. Où nous mène cette histoire alors ? Et surtout pourquoi tolère-t-elle la façon dont DeLuca l’a traitée dans cet épisode. Je n’aime vraiment pas la façon dont ce personnage est écrit et cette fois, j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de critiques sur les réseaux sociaux concernant le comportement de DeLuca dans cet épisode. Il n’y a pas si longtemps, Vernoff a invoqué le #Metoo pour critiquer l’histoire d’amour MerDer à ses débuts, en affirmant qu’elle ne l‘écrirait plus de la même façon parce que Derek avait harcelé Meredith. J’aimerais qu’elle m’explique quelle est la différence avec le comportement de DeLuca. En outre, je ne me rappelle pas que Derek s’en soit pris à Meredith comme DeLuca l’a fait ici. Tout au long de l’épisode, il lui a carrément mis la pression. Il est même à la limite de l’insulte quand il la traite de gamine qui se cache derrière des excuses, ou quand il lui dit que vu son comportement, elle ferait mieux de sortir avec Link qu’il compare à un paillasson. Il n’envisage même pas le fait qu’elle pourrait peut-être ne pas être vraiment intéressée par lui. Quelle prétention ! Même si je n’aime pas Link et que je n’ai pas envie de le voir avec Meredith, s’il me fallait absolument choisir entre les 2, je préférerais Link qui se comporte beaucoup mieux avec elle. Et j’ai trouvé vraiment moche qu’elle lui pose un lapin à la fin, ou plutôt qu’elle laisse DeLuca la retenir alors qu’elle avait rendez-vous ailleurs. Je n’ai pas aimé non plus la façon dont elle a proposé le rendez-vous à Link, juste pour faire enrager DeLuca. Ça m’a donné l’impression qu’elle utilisait Link. A nouveau, il m’a semblé voir une ado qui joue avec les garçons. Ce n’est pas l’attitude qu’on attend d’une femme mûre, qui respecte les gens, et qui est mère de famille qui plus est. Si un des personnages masculins de la série agissait de cette façon, il se ferait descendre en flamme, on l’accuserait de ne pas respecter les femmes, mais l’inverse semble toléré, et sans doute même qu’ils trouvent ça drôle. Drôle de vision des choses !   

    Pour moi, cette façon d’écrire les personnages est sûrement destinée à plaire au nouveau public de GA. D’ailleurs, il suffit de voir certains commentaires pour comprendre qu’il y a désormais un public très jeune qui est seulement intéressé par les histoires d’amour et notamment par DeLuca juste parce qu’elles trouvent sexy. Mais à l’inverse, cela déçoit une partie du public plus adulte et je pense que c’est ça qui explique la baisse des chiffres d’audiences sur le public des 18-49 ans.

    -Et pour finir, je veux revenir sur le manque d’histoire sérieuse pour Alex et Jolex. Depuis qu’Alex a été promu chef, il ne sert à rien, il n’a pas d’histoire à proprement parler, il ne fait que jouer un petit rôle dans l’histoire des autres personnages. C’est quand même un monde de constater que d’autres personnages, qui ne sont que récurrents, ont plus d’histoires que lui, et des "meilleures", autant au niveau des histoires individuelles que du niveau des relations, comme par exemple Koracick ou Levi pour ne citer qu’eux. Même Ben, qui n’est plus dans la série, a eu plus de répliques qu’Alex qui est un personnage original. Il est très clair que ce personnage n’intéresse plus du tout Vernoff mais qu’elle se sent obligée de le garder, parce que c’est un personnage historique, un souvenir de l’âge d’or de la série, et que le public de longue date encore là, qui reste nostalgique de ces années là, y tient. Pour moi, cette saison plus que tout autre, il y a beaucoup trop de personnages et ça se ressent sur la qualité des histoires. Quand je pense qu’au début de la saison, Vernoff a justifié le départ de Drew et Capshaw par le fait qu’il y avait beaucoup trop de personnages et que ça l’empêchait d’écrire des histoires pour tout le monde ! Quelle blague ! Quelle hypocrisie ! Je regrette le côté trop consensuel des médias américains qui, pour moi, manquent cruellement d’esprit critique et ne posent jamais les questions qui fâchent.

    4
    Isa
    Mercredi 13 Février à 18:34

    Bravo Heloise, vous avez dit tout à fait ce que je pense. Moi aussi je déteste voir Meredith avec DeLuca, ce personage est horrible, prétencieu, et harcelant.J’ai l’impression qu’il ne veut pas être avec Meredith pour les bonnes raisons. Par exemple, il ne s’interresse jamais à ses enfants.

      • Héloise
        Mercredi 13 Février à 19:03

        C’est vrai mais je pense que les enfants embarrassent Vernoff parce que ce n’est pas le genre de choses qui intéressent les fans ados de la série. Elle les a montrés dans 2-3 épisodes, au début de la série, pour calmer les critiques de plus en plus nombreuses à ce sujet, mais c’est tout.

        Et maintenant, si ça se confirme que Meredith est avec DeLuca, je pense vraiment qu’il n’y aura pas d’interaction entre lui et les enfants de Meredith, ou alors très, très limitées, parce que il y a eu des scènes dans les saisons précédentes qui pourraient s’avérer dérangeantes, comme par exemple celle où Zola a demandé à sa mère pourquoi DeLuca ne couchait plus avec Tante Maggie, la même scène où Meredith expliquait à sa fille que DeLuca n’avait pas supporté le pouvoir de Maggie et qu’il ne fallait pas s’intéresser à ce genre d’homme. Certaines fans ne pensent plus à ça, aveuglées qu’elles sont par l’histoire "d’amour" mais d’autres y penseront et je ne vois pas comment Meredith pourrait expliquer son revirement à sa fille. Donc on va sûrement zapper le problème en ne montrant pas les enfants avec DeLuca.

    5
    Flo
    Mercredi 13 Février à 18:45
    Épisode très émouvant, le cas de Natacha était très intense. Le saut dans le temps est bien amené. J’ai adoré le discours de Meredith au mari de Natacha, elle est toujours à l’écoute de ses patients c’est un vrai plaisir. Pareil quand Levi lui demande des conseils, elle est a l’écoute. Andrew n’a rien lâché et lui prouve encore son attachement, je l’ai trouvé dur avec elle de lui parler durement car elle n’était pas présente chez Alex le soir du nouvel an mais je mets cela sur le coup de sa jeunesse fugueuse. je ne sais pas si ce couple puisse tenir la route mais j’ai trouvé une bonne idée de l’emmener sur le toit et que leur baiser arrive le jour de la Saint Valentin. Voir beaucoup de personnages heureux en couple ce jour là et qu’elle n’a le droit à rien j’aurais trouvé cela pas juste et très frustrant moi qui aime Meredith et l’amour. On verra bien la suite pour eux, j’attends de voir. Juste dommage qu’elle devait avoir rendez-vous avec Link ce soir là mais je pense qu’elle s’excusera et qu’il s’en remettra. Les audiences confirme pour moi une bonne saison.
    6
    Maud
    Mercredi 13 Février à 20:50

    Héloise l'influenceuse du blog yes Depuis une semaine, il n'y avait pas de commentaire sur l'épisode et il suffit qu'elle mette le sien pour que d'autres le fassent en rebondissant clown

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :