• Ellen Pompeo ; update

    Hier, Ellen Pompeo a été l’objet de vives critiques sur Twitter pour des commentaires qu’elle a faits au sujet des victimes d’Harvey Weinstein. L’interview date de 2018 mais elle a refait surface hier sur Twitter.

    La vidéo en question est extraite d’une séance de questions-réponses que l’actrice avait faite pour Oxford Union, en juillet 2018. Au cours de l'interview, l'actrice parle de tout, de Grey’s Anatomy, des inégalités de salaire à Hollywood et de la façon dont les femmes sont traitées dans le milieu de la télévision et du cinéma. Mais ce sont ses commentaires à propos d’Harvey Weinstein et des victimes d'agression sexuelle qui ont fait tiquer.

    Dans cet extrait, Pompeo déclare : "Je pense que nous avons une certaine responsabilité, pas toutes, mais il faut être deux pour danser le tango, c’est clair. Je ne dis pas ça pour pour blâmer les victimes, c'est juste que… Je me suis retrouvée dans une pièce avec Harvey Weinstein, je me suis assise à une table avec lui, je suis restée probablement deux heures et demie avec lui. Il ne m'a jamais rien dit d’inapproprié, il ne m'a jamais fait aucune avance d’aucune sorte. Je n'étais pas dans la chambre seule avec lui. J'avais été envoyée par un agent en pleine journée. Je n’ai pas pensé qu'il y avait quelque chose de mal à ça. Je ne serais pas allée dans cette chambre le soir. Mais Weinstein n'a rien fait d'inapproprié. Maintenant, s’il l’avait fait, j'aurais pris mon verre et je le lui aurais fracassé sur la tête. Donc je veux dire, il est question de tout ce que nous sommes prêtes à tolérer dans notre estime de nous-même, et qu'allons-nous tolérer, et qu'allons-nous faire comme compromis pour être appréciées, aimées, acceptées ? À quel point voulons-nous faire ce métier ?"

    Avant qu’elle fasse ces remarques, l’intervieweuse lui avait demandé à quel point c’était important de défendre sa cause dans le milieu professionnel et sur le rôle que les mouvements #MeToo et #TimesUp ont joué à ce sujet, mais aussi dans la dénonciation du harcèlement et des abus sexuels sur le lieu de travail et dans l'industrie hollywoodienne. "Premièrement, les hommes doivent comprendre qu'ils ne s'en tireront pas " a-t-elle répondu. "Ou bien les femmes doivent comprendre. Je ne veux pas être sexiste. Tout le monde est capable de harcèlement de toute sorte. Les gens doivent donc comprendre que cela ne sera pas toléré et je pense que les gens doivent être éduqués à ce sujet."

    Elle a poursuivi en disant qu’il n’y avait pas "d'excuses pour ces cochons" qui font "des choses dégoûtantes pour les femmes", ajoutant que ces "comportements" tenus par les hommes à Hollywood ont été hérités d'autres générations d'hommes qui "s'en sont sortis". Elle a déclaré en outre qu'elle pensait que les femmes devaient être "responsables des signaux que nous envoyons, des messages que nous transmettons et de la façon dont nous nous présentons. J'ai dit dans mon article (pour The Hollywood Reporter) et je n'en ai pas honte, en tant qu'acteur, on va certainement, certainement, entrer dans la pièce avec l'idée que le réalisateur doit tomber amoureux de nous pour qu’il nous donne le rôle. Et donc, nous, les femmes, nous flirtons. Je me souviens avoir 5 ans, être au magasin de bonbons et battre des cils pour avoir un peu plus de bonbons sur le chemin de l'école. Je pense que nous sommes conscients de notre pouvoir, en particulier les femmes. Nous sommes très tôt conscientes de notre pouvoir de séduction et nous l'utilisons. C’est très utile, non ? Mais il doit y avoir un équilibre. Il doit y avoir une ligne à ne pas franchir. Je pense que nous avons une certaine responsabilité, pas toutes, mais la responsabilité vient des deux côtés, c'est sûr."

    Les internautes se sont déchainés contre elle.
    - "Qu’est-ce qui ne va pas chez Ellen Pompeo ? C’est absolument dégoûtant."
    - "C’est vraiment dégoûtant. En tant que victime d’agression sexuelle, je suis absolument consternée. ‘Il faut être deux pour danser le tango’. Etions-nous deux quand un homme m’a retiré mon pantalon et que j’étais trop effrayée pour bouger ou lui dire d’arrêter ? Non et ce ne sera jamais ma faute."
    - "Qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Ellen Pompeo qui blâme les victimes. ‘Il faut être deux pour danser le tango’. Oui, quand c'est consensuel. Personne ne supporte volontairement le viol ou l'agression. C'est ce qui en fait un viol. Comment osez-vous imputer la moindre responsabilité aux victimes ? C'est une rhétorique horrible. Faites mieux."
    - "Ellen Pompeo qui blâme les victimes, c’est tout bonnement dégoûtant."
    - Hé, ABC, vous devriez tuer Meredith et voir si Ellen Pompeo dit que c'est la faute à sa "pauvre estime d’elle-même."
    - "Ellen Pompeo blâme la victime tout au long de cette vidéo et agit comme si c'était la faute de la victime et comme si la victime le voulait."
    - "Je me demande vraiment ce qui se passe dans le cerveau d'Ellen Pompeo. Qui lui a dit que c'était bien de dire ça ?"
    - "Vous ne pouvez pas dire que vous n'êtes pas en train de blâmer la victime, alors qu’en fait, c'est ce que vous faites. Ce n'est pas comme ça que ça marche."
    - "Elle est dans Grey’s depuis 2005. Aucune autre série ou film depuis. Elle est la femme la mieux payée pour une série dramatique. Je doute réellement qu’elle soit capable de savoir de quelle façon la Ellen d’avant-Grey’s se serait comportée. C’est facile de faire des hypothèses quand on gagne 20 millions par saison."
    - "Elle blesse tellement de gens en disant ça, même quelques-unes de ses plus grandes fans qui l’admirent depuis des années. Même si ça ne changerait rien pour moi, j’espère vraiment qu’elle va s’excuser."
    - "Ellen Pompeo n'a clairement jamais été agressée et c'est un excellent exemple de ce à quoi ça ressemble quand on n’est pas passé par là. Elle blâme les victimes tout au long de cette vidéo et elle agit comme si c'était la faute de la victime et comme si la victime voulait ça. ‘Il faut être deux pour danser le tango.’ D’accord." source

    L'actrice a réagi vers 20h par un tweet : "Hé les filles, désolée si les clips vidéo sont dérangeants !  C'est hors contexte & c'est un sujet trop sérieux pour en parler sur une plateforme comme celle-ci... Les personnes qui ont été abusées ou agressées devraient demander conseil à un thérapeute... ce n'est pas un endroit sain pour des sujets aussi sérieux." Cela n'a pas apaisé les internautes qui estiment que cette réaction est trop laconique et qu'elle aurait dû présenter des excuses. Certains d'entre eux lui ont également fait remarquer qu'une consultation chez un thérapeute n'était pas à la portée de toutes les bourses et que seules des personnes privilégiées comme elle pouvaient se le permettre.


  • Commentaires

    1
    PEN
    Jeudi 23 Avril à 12:43

    Je suis clairement choquée par ces propos et je n'ai pas souvenir que cette partie de la vidéo ait été publiée. Si au début de l'interview, tu peux essayer de la défendre en disant qu'elle est maladroite, elle s'enfonce. Il est clair qu'elle n'a jamais subi d'agression sexuelle pour oser parler de ce sujet-là avec autant de flegme. Tant mieux pour elle si elle a rencontré Weinstein et que ça s'est bien passé mais en 2018, les plaintes étaient déjà évoquantes contre lui, comment oser minimiser les actes de cet homme abjecte ? Je pense que le summum est "s'il m'avait agressée, je lui aurais fracassé un verre sur le crâne." Haha mais c'est tellement facile de parler sans savoir ! Donc, toutes ces femmes victimes manquaient de courage et d'honneur ? Mais toi, Super Ellen, tu aurais mieux fait ! Elle est clairement indéfendable, il est inadmissible d'être dans un tel jugement, encore plus quand elle sait elle-même que ses dires ont un impact sur des personnes vulnérables.

    Je trouve ça dommage pour elle que cette vidéo refasse surface, elle qui soit disant est pour la cause féministe... Elle se discrédite à chacune de ses interventions. En gros, faut comprendre que pour être la plus riche et la plus célèbre, pas de souci mais pour défendre de vraies causes, y a plus personne... Eh oui, ça ne lui sert pas. Elle a une image de plus en en plus mauvaise. Au départ de PD, on pouvait encore la défendre en se disant qu'elle avait été maladroite et oui, en privé, nous ne savons pas ce qu'il se passe alors peut-être qu'elle l'a remerciée et puis il y a eu tous ses interviews qui étaient question que d'elle, d'elle et elle. Elle qui a su se taire pour le départ de JC, peut-être qu'il serait mieux pour elle qu'elle se taise une nouvelle fois, vu ses manques de classe et d'humilité. Si c'est pour qu'elle se défende en rappelant qu'elle joue dans une série depuis 17 ans qui a une vision de plus en plus réduite de la femme au fil des saisons (c'est pas parce que le cast est 70% de femmes que le fond féministe est bon) ou encore qu'elle soit une de ses actrices les mieux payées d'Hollywood (à part elle, cette info sert à qui ? Sûrement pas à Jessica Capshaw et Sarah Drew).

     

    @Boa, tu me le confirmeras mais je suis tombée il y a quelques jours sur un autre passage de cette vidéo où elle fait un compliment mitigé sur PD. Je sais plus vraiment ce qu'elle dit, la vidéo que j'ai vu faisait partie d'une interview de PD et lui-même avait l'air surpris de la réponse de son ex-partenaire. J'y avais pas fait gaffe parce que c'était une vidéo de 2018 mais il est clair que l'entière est vidéo est sortie des archives et ça serait intéressant de la retrouver en entier, pour bien prouver qu'elle est à côté de la plaque

      • Jeudi 23 Avril à 14:12

        En effet, j'ai fait quelques petites recherches et j'ai retrouvé l'article sur le sujet, c'est ICI

        L'intégralité de l'entretien est disponible sur youtube 

        Je crois qu'à l'époque tout le monde a été tellement étonné qu'elle parle positivement de son ancien partenaire (c'était la 1e fois) que ça a occulté tout le reste. Je ne sais pas du tout pour quelle raison quelqu'un a déterré cette vidéo et a décidé de diffuser cet extrait particulier sur Twitter mais il est certain que ça a fait beaucoup de bruit. A cause du nombre important de réactions sur Twitter, de nombreux médias (même européens) ont relayé les propos de Pompeo et les critiques dont elle a fait l'objet

        Il me semble que depuis qu'elle a donné cette fameuse interview à The Hollywood Reporter, concernant son nouveau contrat à 20 millions de dollars, ce qui lui a conféré une sorte de statut de défenderesse des droits de la femme, elle donne assez souvent son avis sur un peu tout, et qu'elle donne même souvent des leçons de morale. Il y a quelques jours, elle s'en était prise aussi à quelques médecins "vedettes" de la télévision (un peu comme Michel Cymes chez nous) qui avaient critiqué le confinement. Il n'est pas rare non plus qu'elle s'en prenne à des fans qui ne sont pas du même avis qu'elle et elle est parfois assez agressive. 

        En fait elle donne parfois l'impression que son avis fait office de loi et qu'elle ne tolère pas la contradiction. 

         

    2
    Lolo63
    Jeudi 23 Avril à 17:58
    Elle parle d’Hollywood particulièrement pas du reste du monde. Dans le sens où a hollywood certaines actrices ont été provocantes pour être prise au casting. C’est sûrement comme ça que ça se passe à Hollywood
      • Nadège
        Jeudi 23 Avril à 19:28

        Je ne vois pas pourquoi il faut faire la distinction entre les actrices et les autres femmes. A Hollywood ou ailleurs, une femme a le droit d'être dans la séduction et même la provocation sans pour autant être violée. Quand on lit les témoignages des victimes de Weinstein, je ne vois pas ce qu'une femme peut faire pour mériter ça. Et même si elle provoque, si elle flirte et qu'au dernier moment, elle dit non, l'homme n'a qu'à s'incliner. Les propos de Pompeo sont scandaleux parce qu'ils justifient d'une certaine façon les actes de Weinstein et ses semblables. C'est comme dire : ce type est un porc, mais les femmes l'ont bien cherché. Honteux ! Et ça se dit féministe et ça donne des leçons aux autres ! Elle ferait mieux de balayer devant sa porte. Je l'appréciais beaucoup mais là, elle m'a perdue

      • M'y love 1&2
        Jeudi 23 Avril à 21:24
        Mais oui une femme se fait agresser sexuellement car elle est habillée trop sexy ou alors parce qu'elles se baladent dans la rue le soir....remettre implicitement la faute sur la victime, miss Pompéo sous-entend la même chose. Comme si le fait de dire Non allait calmer les porcs....Lamentable et minable sa réaction. Féministe de pacotille.
    3
    Vendredi 24 Avril à 13:39

    Ellen Pompeo a posté plusieurs autres tweets pour se justifier, invoquant le fait qu'à l'époque (juillet 2018) elle ne savait pas que Weinstein avait violé des femmes. Des fans lui ont fait remarquer que l'article du New York Times révélant les actes de cet odieux personnage date d'octobre 2017. Elle a répondu qu'elle ne l'avait pas lu et les internautes lui ont reproché de juger sans être au courant de tout. Elle justifie ses propos également par le fait qu'elle visait le harcèlement et pas les agresssions. Cela n'a pas calmé les internautes qui trouvent que ce sont de mauvaises excuses (une femme provocante mériterait-elle plus d'être harcelée ?). Beaucoup regrettent qu'elle n'ait  pas présenté des excuses tout simplement.

    4
    Loulou
    Dimanche 26 Avril à 00:42
    Cela fait un moment que j'avais pas posté, même si je continue à venir de temps en temps voir les news. Mais alors là c'est le pompon ! Dans le fond c'est une bonne chose que cette interview soit sortie des placards,car les gens ne peuvent plus se voiler la face sur le genre de personne qu'est Ellen Pompeo !
    Ça m'étonnerait toujours que certains acteurs ne fassent pas plus attention à ce qu'ils disent en interview... Limite si elle se prend pas pour le nombril du monde elle, genre elle a rencontré le gars, mais il s'est bien comporté avec elle (il faut pas croire que ces gens-là sont toujours tout le temps "prêt" ou pttr encore qu'elle ne fait pas parti des personnes à qui "s'intéresse" weinstein), il a même pas été un cochon. Pour moi 1 cochon c'est 1 dragueur super lourd... Mais les gens comme weinstein ce sont des monstres ! Bien sûr si il avait tenté quelque chose elle l'aurait arrêté avec son verre dans la tronche. Comme-ci cela pouvait suffir à dissuader un violeur... L'histoire d'elle a 5 ans qui battait pas mal des paupières, on voit l'évolution de sa mentalité... L'histoire du thérapeute pas mieux, genre il suffit de chercher dans l'annuaire un numéro de psy, on appel pr un rdv et hop tout ira bien ! À l'écouter le problème est déjà réglé à l'avance ! Comme-ci cela est facile de dire ce qui s'est passé ou de demander de l'aide... Son comportement est aussi aberrant qu'on admissible. Le fait de dire qu'elle n'était pas vraiment au courant des faits à l'époque, à moins de ne pas vivre aux USA et encore, peu de chances qu'elle était pas au courant surtout qu'il semble que weinstein se traine une réputation douteuse depuis un moment...
    Et dire qu'elle dit militer pour la cause de femmes alors qu'elle sous entend que si certaines femmes se sont fait agressé cela du a leur propre comportement !qu'elle arrête d'autant l'ouvrir quand elle ne sait pas vraiment de quoi elle parle.
    5
    Flo
    Mercredi 26 Août à 09:05
    Pourquoi ressortir cela 2 ans après? Les gens s’emmerdent autant que ça pendent le confinement? Patrick Dempsey est-il plus important que les violences faites aux femmes pour parler à l’époque que les moments où elle parlait de lui? Elle ne blâme pas les victimes de viol mais dit que certaines actrices qui provoque pour avoir un rôle par exemple peuvent aussi avoir leurs responsabilités en cas d’harcèlement. Elle parle seulement de son expérience d’Hollywood et comme dit Lolo elle ne parle pas de viol mais d’harcèlement et bien sur que c’est très difficile mais il faut penser aux autres victimes potentielles et agir vite. Elle ne dit pas qu’elle aurait fait mieux et qu’un verre sur la tête arrête les violeurs. Elle n’allait pas dire qu’elle aurait été trop terrorisée pour faire quelque chose en cas d’agression car elle doit aider les femmes à y faire fasse, elle qui est beaucoup écoutée (même le gouverneur des USA lui demande de faire une vidéo) Elle n’allais pas dire y’a rien à faire c’est foutu ... Même si elle aurait pu dire défois les choses différemment les commentaires pour la critiquer errone souvent ce qu’elle dit et elle peut en parler, même si on la déteste depuis le départ de Dempsey et même si elle n’a heureusement pas vécu cela. D’ailleurs je vois plusieurs fans de Jessica Capshaw qui l’ont critiqué alors ça me fait rire, forcément après qu’elle répond avec de l’agacement comment ne pas réagir autrement? Lui parler de sa fortune et qu’il n’y a qu’elle qui peut se payer un thérapeute ( elle ne dit pas que tout ira bien après mais cela peut aider, elle n’allais pas dire ne faites rien vous êtes foutus et du coup les personnalités ne peuvent pas faire d’appel aux dons ou parler de la crise actuelle?...) est tellement facile et puéril ... lui demander des excuses alors qu’au debut ils disaient que des excuses ne changeraient rien n’a pas de sens. La rabaissé plus bas que terre et imaginer qu’elle minimise le viol et trouve normal ce que Weinstein a fait car des femmes méritaient ça c’est cela que je trouve scandaleux et ça me fait encore plus l’apprécié tellement je trouve ça énorme et que je n’aime pas l’acharnement.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :